Dénicher les meilleurs talents : aller au-delà du CV

17 Juin 2024 | blog, Recrutement-blog

Temps de lecture : 13 minutes

Dénicher les meilleurs talents

Rechercher les meilleurs talents pour son entreprise requiert une attention particulière, non seulement pour répondre aux besoins d’une entreprise, mais aussi pour éviter tout risque d’erreur de recrutement et de surcoût induit. 

Le curriculum vitae, souvent considéré comme l’élément central du processus de recrutement, est ce document censé récapituler l’ensemble des compétences et expériences d’un candidat. Pour autant, est-ce suffisant pour évaluer correctement une candidature et dénicher les meilleurs talents ? 

En l’occurrence, l’idée qu’un CV parfait permet d’analyser à lui seul toutes les aptitudes d’un postulant s’apparenterait plutôt à un mythe. La réalité, bien plus complexe, souligne la nécessité de compléter cette étude par l’analyse d’autres éléments tels que la personnalité, les motivations ou encore l’adéquation culturelle du candidat par rapport aux valeurs de l’entreprise.

Pour aller au-delà des limites du CV et identifier des profils prometteurs, une approche holistique est essentielle. Découvrez dès maintenant tous les points cruciaux à ce titre, de l’influence des biais holistiques à la culture d’entreprise, en passant par les compétences transversales, les mots clés ou encore la personnalité.

Sommaire

CV parfait ou parfaite illusion ?

le cv parfait d'un candidat

Partageant un même objectif, le candidat et le recruteur sont en quête de perfection… perfection qui se révèle être en réalité une recherche d’adéquation entre leurs aspirations mutuelles. Or la quête de la perfection peut, dans ce cadre, entraîner des conséquences néfastes :

  • Un sentiment de frustration pour les candidats qui ne sont pas retenus
  • Le risque de ne pas déceler les vrais talents dont le CV serait moins « parfait » et plus stéréotypé
  • Une perte de temps pour les recruteurs, de par une sélection fastidieuse qui rallonge le processus de recrutement

Ainsi, le manque d’authenticité d’un côté et le manque de diversité de profils de l’autre peuvent avoir des répercussions notables sur le recrutement et la recherche de candidats prometteurs. D’après une étude de Resumelab en août 2023, 7 personnes sur 10 déclarent avoir menti sur leur CV, notamment pour embellir leurs responsabilités (52 %), rendre les postes occupés plus impressionnants (52 %) ou encore pour allonger leur expérience (37 %).

Pour éviter cette problématique, une approche plus réaliste est préférable. À ce titre, il est essentiel de comprendre les limites du CV, ce document ne pouvant pas refléter totalement le potentiel d’un candidat. Celui-ci se mesure à différents niveaux, en particulier sur :

  • Des parcours variés et atypiques
  • Une adéquation totale entre le candidat et le poste
  • Les profils à valeur ajoutée, dotés d’expériences variées
  • Les compétences réellement nécessaires pour un poste vacant

Sélection de CV : attention aux biais cognitifs pour identifier les talents

Connus pour influencer un jugement et, de fait, une prise de décision, les biais cognitifs peuvent conduire à des évaluations erronées des candidatures reçues. Parmi les biais cognitifs les plus répandus, on peut citer :

  • Le biais de similarité, qui favorise les personnes qui nous ressemblent
  • L’effet d’ancrage, qui se focalise sur la première information retenue
  • Le biais de confirmation, qui incite à rechercher des informations confirmant une pensée
  • L’effet de halo, qui conduit à retenir uniquement la première impression, qu’elle soit bonne ou mauvaise
  • Le stéréotype, qui amène à attribuer certaines caractéristiques à un candidat en fonction de facteurs peu pertinents comme l’origine, le genre ou l’âge.

Ces raccourcis mentaux peuvent ainsi altérer le jugement du recruteur lors de l’évaluation d’une candidature, et ce parfois au détriment de la diversité et de l’inclusion, à travers :

  • Un manque d’équité
  • Une discrimination involontaire
  • Des talents moins variés et différents
  • La recherche de candidats clones, qui conduit à réduire la diversité
  • Des pratiques de recrutement pouvant nuire à l’image de l’entreprise
statistique des biais cognitifs sur un cv

D’après une étude WeSuggest réalisée en 2023, pour ne pas subir ces conséquences néfastes, il est essentiel de se focaliser sur une bonne préparation du recrutement (35%), l’entretien avec le candidat et l’évaluation des soft skills. A ce titre, les pratiques plus éthiques et inclusives sont cruciales : sélection objective, grilles d’évaluation, promotion de la diversité…Vous pouvez aussi profiter de l’expertise d’un service de recrutement externe qui vous aidera à déjouer ces risques de discrimination invisible.

CV et mots clés : une arme à double tranchant

les mots clés sur un CV

Autre point phare essentiel, l’ajout de mots clés dans un CV joue un rôle majeur dans le cadre d’un tri automatisé. Les différents outils de recrutement, notamment les ATS, peuvent ainsi identifier plus facilement les candidatures les plus pertinentes pour un poste.

Pour une recherche facilitée des bons profils

La bonne utilisation des mots clés dans un CV est effectivement le meilleur moyen pour un recruteur de :

  • Améliorer la qualité d’un recrutement
  • Gagner du temps pour traiter les candidatures reçues
  • Optimiser l’évaluation pour mieux cerner l’intérêt du candidat 
  • Identifier plus facilement les profils correspondant aux attentes

Ainsi, le professionnel du recrutement peut travailler plus efficacement. Un tri automatisé réduit significativement le nombre de candidatures qui ne correspondent pas au poste vacant, tout en ayant une meilleure vision des talents les plus prometteurs.

Mais une pratique risquée en cas d’utilisation excessive

Si les mots clés jouent un rôle capital, il faut toutefois faire attention à ne pas aller dans l’excès pour éviter que cela devienne contre-productif. Une trop grande utilisation des mots clés peut ainsi conduire à :

Une sur-optimisation
Une perte de crédibilité
Un contenu peu authentique

Tout peut conduire à fausser le résultat du tri automatisé des CV, engendrant des recrutements peu pertinents, une perte de temps et, surtout, peut amener à passer à côté de bons profils.

Nos conseils pour une utilisation optimale des mots clés

Veiller à l’adéquation entre les mots clés utilisés par un candidat et ceux d’un recruteur

Le premier point d’attention est de faire attention aux différences pouvant exister entre les mots clés utilisés par un recruteur et ceux d’un candidat, pour éviter toute incompréhension. 

En effet, il peut arriver qu’un candidat n’utilise pas le même langage que le recruteur, ce qui peut conduire à :

  • Un ciblage insuffisant des mots clés
  • Un focus plus faible sur les mots clés secondaires
  • Un langage trop généraliste ou, au contraire, trop technique
  • Des incohérences entre les mots clés d’une annonce et ceux du tri de candidatures

 

Pour combler ces écarts, il est recommandé de :

  • Communiquer clairement en utilisant un langage accessible
  • Adopter une approche méthodique et attentive pour l’analyse des CV
  • Régler l’outil de tri de CV de manière à mieux comprendre le langage naturel, ainsi que les variations linguistiques et synonymes à l’aide d’un ATS comme Huntool

Les bonnes pratiques pour l’utilisation efficace des mots clés

Tout comme les CV, les formulaires de candidature requièrent aussi une certaine attention. Solution essentielle pour approfondir l’étude des compétences d’un candidat au-delà du CV, un formulaire de recrutement doit être optimisé. Il est notamment conseillé de  :

  • Rédiger des formulaires de candidature efficaces en mettant en valeur les informations clés, les compétences
  • Utiliser un langage clair, avec des mots clés pertinents, de manière naturelle et sans excès
  • Formuler des questions précises et ciblées, en commençant par les plus importantes
  • Classer ces questions par thème, comme : 
    • Des compétences techniques : Quelles sont vos connaissances sur le logiciel X ?
    • Des compétences générales : Avez-vous une expérience dans le leadership ?

Les motivations pour le poste : Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce poste ? Quels sont vos objectifs à long terme ?

Au-delà du CV : l’expérience et les compétences transversales

les expériences à ajouter sur un CV

Des compétences qui ne se résument pas à un CV

Si le CV est un outil incontournable pour le processus de recrutement, il n’est pas pour autant le seul élément à prendre en compte pour évaluer correctement un candidat. D’autres aspects vont bien au-delà d’un document, à commencer par :

  • L’intelligence émotionnelle
  • Les capacités d’apprentissage
  • Les motivations et l’implication personnelle
  • Les expériences diverses et le parcours personnel
  • Les soft skills tels que la communication, la créativité, le travail en équipe…
les compétences les plus populaires pour un recruteurs

D’après une étude réalisée par WeSuggest en 2022, les soft skills les plus recherchés sont l’esprit d’équipe, à 69 %, l’adaptabilité, à 67 % et la capacité de communication à 60 %.

Il est donc essentiel de prendre en compte non seulement les informations contenues dans le CV, mais aussi les éléments complémentaires lors d’une évaluation approfondie pour détecter les meilleurs candidats pour un poste.

Expérience de vie et compétences comportementales : un volet à ne pas négliger

Dans le cadre de cette évaluation, les compétences comportementales, ainsi que les expériences de vie, doivent donc être considérées. Si les diplômes et les compétences techniques sont naturellement importants, ces éléments supplémentaires sont aussi un atout précieux qui peut faire toute la différence :

  • Travail en équipe pour une collaboration plus efficace
  • Confiance en soi, pour savoir se surpasser et atteindre des objectifs
  • Innovation et créativité, pour être force de proposition et penser différemment
  • Autonomie et sens des responsabilités, pour une meilleure gestion des projets et une prise d’initiatives

Les possibilités sont multiples et chaque expérience de vie enrichit le parcours des candidats. Selon le profil recherché, les compétences comportementales peuvent vous aider à faire un choix plus éclairé entre différents candidats à compétences techniques égales.

Évaluations alternatives

Pour apprendre à cerner correctement un candidat, différentes évaluations alternatives existent, en particulier :

  • Les mises en situation : outils de simulation, études de cas, jeux de rôle…
  • Les projets pratiques : atelier, présentation d’une idée, projet lié au poste…
  • Les tests de compétences : tests de personnalité, tests techniques, psychométriques…

Ces différentes évaluations permettent d’étudier les compétences du candidat, mais aussi ses réactions, sa logique, sa créativité et sa capacité à résoudre un problème. En complément du CV, le résultat de ces tests offre de nombreux avantages :

  • Une parade contre les biais cognitifs liés à un CV
  • Une évaluation objective du potentiel d’un candidat
  • Des moyens complets pour déceler les talents prometteurs
  • Une expérience plus interactive tant pour le recruteur que pour le candidat

Culture d’entreprise : un facteur clé dans le recrutement

La culture d'entreprise pour favoriser le recrutement

La culture d’entreprise, tout comme l’adéquation culturelle, tient un rôle essentiel pour la réussite et l’épanouissement professionnel d’une personne au sein d’une entreprise. Recruter un talent va au-delà d’une simple intégration ; il s’agit de faire en sorte que le candidat retenu développe in fine un sentiment d’appartenance et d’engagement vis-à-vis de l’Entreprise, de ses valeurs et sa marque employeur.

Les atouts de l’adéquation culturelle

Il est important que le candidat partage la culture de l’entreprise qui recrute, ce qui confère de nombreux atouts :

  • Un cadre propice à l’esprit créatif et à l’innovation
  • Des salariés plus enclins au changement et aux défis
  • Des valeurs qui incitent à la collaboration et à la communication 
  • Une plus grande fidélité pour l’entreprise et un turn-over plus faible
  • Une plus grande motivation du salarié, qui s’engage dans une volonté de se dépasser et contribuer au succès de l’entreprise

Adhérer aux valeurs de l’entreprise n’est pas anodin. Il s’agit, au contraire, d’un point majeur pour s’inscrire dans une culture inclusive, enrichie par la diversité des talents et conduisant à une réussite sur le long terme tant pour l’entreprise que pour les salariés embauchés.

Comment évaluer l’adéquation culturelle au-delà du CV ?

Si le CV et la lettre de motivation donnent une première image du candidat, l’évaluation de l’adéquation culturelle requiert la mise en place de méthodes d’évaluation plus approfondies. Celle-ci peut s’observer en effet de différentes manières :

  • Durant un test de personnalité ou d’aptitude
  • À l’occasion d’une mise en situation : immersion dans l’entreprise, ateliers, jeux de rôle
  • Lors d’un entretien, grâce à des questions ciblées sur la culture d’entreprise, une situation précise, les motivations du candidat…

Il est recommandé alors d’analyser non seulement les réponses, mais aussi l’attitude du candidat, ses gestes et postures. Vous pouvez également contacter d’anciens employeurs pour avoir une idée plus précise.

Détecter les meilleurs talents : l’importance de l’entretien pour mieux évaluer la personnalité des candidats

Entretien avec un candidat pour évaluer le cv

Pour trouver des candidats capables de s’intégrer facilement dans une équipe et de s’adapter à un nouvel environnement de travail tout en l’enrichissant par leurs expériences de vie, il est aussi essentiel de s’appuyer sur deux points fondamentaux : la communication et la personnalité.

Une communication ouverte

Quel que soit le poste, le candidat devra être en capacité de s’exprimer de manière claire et concise pour mettre en valeur ses expériences et communiquer ses idées. Il devra aussi adapter cette communication en fonction du contexte auquel il est soumis pour faire preuve de réactivité, mais aussi faire preuve d’une écoute active.

Une personnalité positive

Pour qu’il s’intègre au mieux dans une équipe, en contribuant à sa réussite, le candidat doit également montrer au recruteur des qualités essentielles liées à sa personnalité, notamment :

  • Le sens de l’initiative
  • Un esprit collaboratif et positif
  • Fiabilité, honnêteté et intégrité
  • Une réelle motivation pour le poste
  • Une véritable envie de relever les défis liés à ce poste

Une évaluation précise grâce aux entretiens

La perception de ces atouts est d’autant plus pertinente lors d’un entretien avec le candidat, pour concrétiser l’analyse effectuée à l’aide du CV et des outils numériques. L’entretien permet, en effet, de mieux évaluer les talents, notamment à travers :

  • L’observation du langage corporel et de la communication non verbale d’un candidat (postures, gestes, expressions faciales…)
  • L’analyse de l’intelligence émotionnelle du postulant et sa capacité à réagir durant cet échange
  • L’étude de la motivation pour le poste et de l’adéquation avec les valeurs et la culture de l’entreprise
  • L’identification des meilleurs potentiels grâce à la découverte d’atouts qui ne sont pas forcément indiqués dans un CV

Qui plus est, l’entretien est le meilleur moyen d’instaurer une relation de confiance entre un recruteur et un candidat et d’apporter une expérience positive pour le candidat.

Conclusion

En résumé, on retiendra que :

  • Le CV est essentiel pour l’étude d’une candidature, mais pas le seul facteur à prendre en compte
  • Il est conseillé d’adopter une approche globale pour mieux mesurer les aptitudes d’un candidat
  • Les éléments à prendre en compte sont notamment :  
    • la personnalité du candidat ;
    • ses compétences transversales ;
    • ses capacités de communication et d’adaptation ;
    • et toutes ses expériences de vie qui, au bout du compte, peuvent contribuer à aboutir à un recrutement réussi.

En conclusion, pour sortir des croyances traditionnelles qui ont longtemps mis le CV au cœur du processus, Phenix Concilium, solution spécialisée dans le recrutement et la formation, vous guide tout au long de votre projet, de l’évaluation de vos pratiques actuelles à la mise en place de solutions fiables et efficaces. Prenez dès à présent contact avec l’un de nos spécialistes en recrutement pour un accompagnement sur mesure.

Nos autres articles :