Le recrutement, c’est quoi ?

6 Déc 2023 | Recrutement-blog

Temps de lecture : 11 minutes

Le recrutement, c’est quoi ?

Recrutement, c’est un terme couramment utilisé dans le monde professionnel. Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Pour faire court, il s’agit d’un processus qui permet à une entreprise de trouver la personne détenant les compétences requises pour occuper un emploi. Néanmoins, les choses sont loin d’être si simples ! Eh oui, vous devrez passer par plusieurs étapes avant de dénicher le bon candidat, cette perle rare qui contribuera au succès de votre entreprise. D’où l’importance de mettre en place une stratégie de recrutement efficace. Comment y arriver ? Quelles actions mener pour un processus de recrutement réussi ? À qui confier de telles tâches ?… On vous procure des éléments de réponse !

La définition du recrutement :

Qu’est ce que le recrutement, dites-vous ? Eh bien, c’est un processus essentiel pour toute entreprise qui veut s’agrandir et prospérer dans son domaine. En effet, c’est par ce moyen qu’elle embauche les futurs talents qui mèneront ses activités vers la réussite. Si vous cherchez la définition du mot recrutement, le Droit du Travail vous dira que c’est « l’ensemble des actions mises en œuvre pour trouver le candidat qui correspond aux exigences de compétences et de qualifications requises pour un poste donné ».

Analysons un peu cette définition :

  • Le recrutement est un ensemble d’actions. Ce qui veut dire que le processus est assez long. D’après Meteojob, la moyenne tourne autour de 32 jours, soit environ un mois. Pourquoi faut-il autant de temps, dites-vous ? La réponse est simple, différentes décisions doivent être prises au cours du processus : le poste à pourvoir, les missions, l’identification du profil idéal… Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez rechercher des candidats et entamer les phases de sélection…
  • Le recrutement vise à trouver le candidat correspondant aux exigences du poste. Cela signifie que c’est à vous, en tant que recruteur, de jauger la capacité du candidat à remplir ses fonctions. Au-delà des tests et des entretiens, il existe bel et bien une part subjective. L’important est de faire un choix judicieux en vue d’une collaboration durable, saine et sereine…

Vous l’avez compris, le recrutement ne concerne pas uniquement l’analyse du CV et l’entretien d’embauche, mais englobe bien plus que ça. Et vous allez bientôt le comprendre à travers les différentes étapes à suivre pour recruter efficacement.

Les étapes à suivre pour réussir son processus de recrutement :

Êtes-vous à la recherche des futurs talents qui intégreront votre équipe ? Si oui, il est impératif de mettre en place une bonne stratégie de recrutement pour dénicher les collaborateurs les plus qualifiés. Cela peut également vous aider à réduire le coût recrutement. Pour obtenir ces résultats, il convient de suivre 8 étapes clés :

1. Identifier le besoin de recrutement

Cette étape répond à la question pourquoi recruter un candidat ? En d’autres termes, elle permet de justifier la création ou le remplacement d’un poste. À cet effet, le recrutement peut s’avérer indispensable dans ces cas-ci :

  • départ temporaire ou définitif d’un collaborateur,
  • l’entreprise vise de nouveaux objectifs de développement,
  • une croissance forte dans son activité…

Il faut un budget pour tout ceci puisque le besoin en recrutement implique des coûts, entre la mobilisation des parties prenantes au processus, l’intégration, la formation de la nouvelle recrue et le nouveau salaire à verser… Heureusement, les employeurs bénéficient d’aides financières octroyées par l’État pour recruter des talents, notamment pour les CDI, les CDD, les contrats pro et d’apprentissage… N’hésitez pas à vous informer sur le sujet afin de connaître les différentes aides et leurs conditions d’éligibilité !

2. Définir le poste à pourvoir et le profil recherché

La phase description de poste vient compléter l’étape d’identification des besoins. Elles sont toutes deux essentielles pour mieux cibler vos recherches. En tant que recruteur, il vous incombe de vous renseigner sur les attentes du service qui émet le besoin de recrutement.

Autrement dit, il vous faudra échanger avec les opérationnels concernés à propos des questions suivantes :

  • Quel est le profil requis ?
  • Quel est le cursus idéal pour le poste ?
  • Quel est le niveau d’expérience demandé dans le domaine ?
  • Quelles sont les compétences techniques fondamentales ?…

Les réponses à ces questions vous permettront de traduire les attentes du service opérationnel en missions, tâches et attributions destinées à celui ou celle qui occupera l’emploi. A leur tour, ces éléments vous aideront à dresser la fiche de poste et à rédiger l’offre d’emploi.

Cette étape nécessite de la précision tout en adoptant une certaine flexibilité entre les compétences indispensables et celles fortement souhaitées. Cela vous évitera de mettre au point un profil peu réaliste.

Outre les missions et les compétences, vous aurez besoin d’autres détails pour compléter l’offre d’emploi :

  • Le volume horaire : s’agit-il d’un emploi à temps plein ou à temps partiel ?
  • Le contrat de travail : est-ce un CDI, un CDD, un intérim ou un stage ?
  • La rémunération : définissez une fourchette de prix pour le salaire de la future recrue…

Certaines sociétés se servent d’un logiciel de recrutement pour une meilleure coordination dans les demandes d’ouverture de poste. Encore mieux, elles sollicitent une entreprise de recrutement pour bénéficier de plus d’efficacité, pour minimiser les frais et pour accélérer le processus… Vous aussi, faites appel à un professionnel du service recrutement comme Phénix Concilium pour un recrutement réussi !

sourcing de recrutement

3. Faire du sourcing

Parce qu’il ne suffit pas toujours de publier une offre d’emploi pour recruter une personne, il vous faut donc effectuer de la chasse ou du sourcing. Là encore, l’aide d’un expert comme Phénix Concilium vous sera précieuse. En effet, un professionnel mettra moins de temps à établir un ciblage efficace des profils, une étape essentielle pour permettre des recrutements mieux adaptés aux besoins de l’entreprise. 

4. Rédiger et publier l’offre d’emploi

Cette étape consiste à rédiger et à diffuser l’offre d’emploi. Avant de le faire, assurez-vous que la perle rare ne se trouve pas déjà parmi vos collaborateurs. Pensez également à sonder votre propre vivier candidat, au cas où… Si aucune de deux méthodes ne s’avère concluante, vous pouvez rédiger l’annonce en utilisant le copywriting pour sortir du lot ou encore l’Intelligence Artificielle, à l’instar de ChatGPT.

Une fois l’annonce recrutement peaufinée, il ne vous reste plus qu’à la diffuser. Rien ne vous empêche de la faire circuler en interne d’abord. Or, si vous préférez recruter des collaborateurs en externe, vous disposez de multiples possibilités :

  • via APEC, par Pôle emploi, dans les salons professionnels, par la presse…,
  • sur internet, via des canaux comme les jobboards et les réseaux sociaux…,
  • un programme de cooptation, en coopérant avec un cabinet de recrutement…

5. Trier les candidatures

Si vous choisissez le bon moyen de communication, de nombreux postulants vont répondre à votre offre. Pour une réception efficace, triez les candidatures :

  • celles que vous voulez retenir,
  • les « peut-être »,
  • celles que vous ne gardez pas.

En vous appuyant sur le CV, la lettre de motivation et les références, procédez à l’évaluation des candidatures reçues par rapport à la description du poste et à l’annonce publiée. Pressez-vous de collaborer avec le responsable hiérarchique concerné pour réviser et affiner cette phase de présélection !
Le saviez-vous ? Il vous est désormais possible d’effectuer automatiquement le scoring et la préqualification par un logiciel de suivi des candidatures. Renseignez-vous là-dessus en vue d’un processus de recrutement fluidifié !

6. Faire passer des tests et des entretiens

Pour les candidats présélectionnés, il faudra vérifier leurs compétences au moyen d’un test recrutement, puis d’une série d’entretiens. A quoi tout ceci sert-il ? Pour éviter les erreurs de casting, bien évidemment. Pour faciliter les choses, certaines entreprises réalisent la première évaluation par téléphone. Mais la tendance actuelle est à l’entretien vidéo. D’ailleurs, cette méthode gagne en popularité.

Une fois la liste des candidats réduite, à vous de décider s’il est nécessaire de les convier en entretien physique ou si vous privilégiez la méthode à distance jusqu’au bout. Cette première option vous donnera néanmoins l’occasion d’apprécier le sérieux de la personne (à travers sa ponctualité par exemple) et d’évaluer davantage ses compétences. La plupart des recruteurs misent sur un dernier entretien, notamment en présence du responsable hiérarchique de la future recrue… Tout dépend de l’entreprise.

7. Confirmer la sélection du candidat

Après la phase des entretiens, faites le point avec toutes les personnes concernées au service opérationnel afin de valider et d’embaucher le profil retenu. Ensuite, annoncez la bonne nouvelle à l’heureux(se) élu(e) !

Pour officialiser les choses, certaines formalités liées à l’embauche doivent être accomplies :

  • émettre la promesse d’embauche : l’engagement de l’entreprise à réserver le poste prévu au candidat retenu,
  • faire une déclaration préalable à l’embauche 8 jours avant,
  • inscrire la nouvelle recrue au registre du personnel,
  • signer le contrat de travail,
  • planifier la visite médicale obligatoire…

En ce qui concerne les candidats non sélectionnés, envoyez-leur une réponse personnalisée et privée, preuve de la qualité de votre marque employeur. En outre, conservez les candidatures non retenues dans votre vivier de talents. Elles pourront servir dans le cadre d’une future embauche, on ne sait jamais !

8. Intégrer la nouvelle recrue

Recrutement et intégration sont indissociables. Il s’agit même d’une étape essentielle, car elle instaure une bonne entente entre collègues. De ce fait, mettez tout en place pour accueillir et favoriser l’intégration collaborateur au sein de son nouveau poste, de son équipe et de l’entreprise dans sa globalité… Cela l’aidera à se sentir à l’aise dès ses débuts, lui donnant l’envie de rester et de s’investir.

Maintenant, vous savez comment recruter efficacement. Pour résumer :

schema recrutement

Le vocabulaire du recrutement

Pour étoffer votre vocabulaire et permettre une maîtrise plus poussée du domaine du recrutement, il est important de connaître certaines expressions :

  • L’ATS : l’Applicant Tracking System correspond à un outil de suivi des candidatures. Néanmoins, il ne se limite pas qu’à cette fonctionnalité et sert aussi à gérer le processus de recrutement dans son ensemble, du sourcing jusqu’au choix final.

 

  • L’entretien : il s’agit d’un temps d’échange entre le recruteur et le candidat, durant lequel ce premier s’assure qu’il fait le bon choix. Quant à l’interviewé, l’entretien est l’occasion pour lui d’évaluer l’intérêt du poste, de visionner son plan de carrière et de connaître ses avantages sociaux…

 

  • Le sourcing : ce terme désigne l’action de trouver des candidats pour le poste à pourvoir, notamment par les campagnes de recrutement, l’activation des réseaux professionnels via la cooptation et la diffusion d’une offre d’emploi attractive…

 

  • Le processus onboarding : ce n’est rien d’autre que l’intégration du nouveau salarié, une étape souvent négligée et pourtant essentielle pour éviter un turnover trop élevé. Effectivement, environ 20 % des CDI sont rompus au cours des trois premiers mois, selon Dares Analyses.

 

  • Jobboard ou job board : c’est un site internet spécialisé dans l’emploi. Plus exactement, vous avez là une plateforme sur laquelle les employeurs publient des offres et les candidats y répondent… Pour information, celles-ci sont classées par type de contrat, par grille de salaire ou encore par zone géographique… D’un autre côté, toutes les personnes intéressées et qualifiées peuvent déposer une candidature qui sera centralisée dans une CVthèque

Les différents acteurs du recrutement, qui sont-ils ?

Aujourd’hui, la diversité règne pour ce qui est des acteurs du recrutement :

Les acteurs institutionnels

Ils forment l’équipe affectée au recrutement dans le service « Gestion des Ressources Humaines » d’une entreprise. Ces acteurs recherchent les candidats, procèdent à leur évaluation et finalisent la sélection pour chaque poste à pourvoir. Ce sont les Responsables du recrutement.

Leurs responsabilités ne se résument toutefois pas qu’au recrutement. Pour répondre au mieux aux besoins de l’entreprise et contribuer à sa prospérité, les acteurs institutionnels veillent à la fidélisation des meilleurs talents. Ce, afin de former des équipes performantes et productives sur le long terme.

Les intermédiaires du recrutement

Aujourd’hui, l’externalisation du recrutement est très populaire auprès des entreprises, car c’est une méthode de recrutement plus rapide et moins coûteuse. Pour externaliser son recrutement, une entreprise doit faire appel à une agence de travail temporaire, un cabinet de recrutement, un chasseur de tête ou toute autre entité qui joue le rôle d’intermédiaire entre les collaborateurs et les employeurs souhaitant recruter du personnel… C’est ce que nous faisons chez Phénix Concilium. En tant qu’intermédiaires du recrutement, nous proposons une solution recrutement sur mesure à chacune de nos entreprises clientes.

L’agence d’intérim

Dans leurs bases de données, les agences d’intérim ont des candidats qualifiés prêts à répondre à des besoins urgents et généralement temporaires. En somme, les entreprises font appel à ces acteurs pour les missions courtes et ponctuelles.

Le cabinet de recrutement

Cette agence de recrutement se met au service des entreprises. En principe, ce genre de cabinet offre une prestation de recrutement complète et est réparti en trois grandes catégories :

  • les cabinets « chasseur de têtes » centrés sur la recherche de profils très pointus,
  • les cabinets spécialisés qui se consacrent à un secteur d’activité précis,
  • les cabinets généralistes travaillant sur tous les types de postes.
  • Faire appel à un cabinet de recrutement est l’une des meilleures façons de réussir ses recrutements, de trouver un candidat adapté à ses besoins et de bénéficier d’un accompagnement au recrutement sur mesure…

Le chasseur de tête

Un chasseur de tête est un consultant en recrutement. Son rôle ? Débusquer les meilleurs talents pour les placer à des postes stratégiques au sein des entreprises, à l’instar des cadres dirigeants par exemple. Cet acteur veille donc à dénicher des candidats qualifiés qui correspondent à la perfection aux exigences spécifiques d’un poste donné.

Les différents types de recruteurs au sein de l’entreprise

Au cœur même de l’entreprise, il peut avoir différents types de recruteurs :

  • Le service RH : dans les grandes entreprises, le recrutement incombe au département RH. Mais vous savez sans doute que ce n’est pas sa seule mission, n’est-ce pas ? La rémunération du personnel, la gestion des talents, la formation professionnelle… Ce n’est qu’un léger aperçu des attributions de ce service…
  • Les managers : il n’existe pas forcément de service RH dans une entreprise. Dans ce cas-là, ce sont les managers des différents départements qui se chargent de recruter leurs futurs talents. Or, la collaboration avec un expert en recrutement est recommandée pour un recrutement efficace.
  • Les dirigeants : il arrive que ce soit le chef d’entreprise lui-même qui assure le recrutement de ses employés. C’est souvent le cas dans les start-ups et les PME…
  • Le Chargé de recrutement : dans une entreprise, vous trouverez des acteurs qui ne font que recruter. On les appelle les Chargés de recrutement…

Néanmoins, si vous voulez connaître la meilleure solution pour réussir ou optimiser processus recrutement, il est conseillé de faire appel à une société de recrutement, comme Phénix Concilium. Nous saurons mettre en œuvre une stratégie efficace pour dénicher les bons profils et offrir un accompagnement recrutement efficace.

Voilà, vous savez tout ou presque sur le sujet du recrutement. Comprendre comment cela fonctionne, c’est très important puisque c’est par ce moyen que vous trouverez les collaborateurs qui feront tourner votre entreprise. Quant à vous, les professionnels du recrutement, il est essentiel de prendre le temps d’expliquer notre métier, vous êtes d’accord ?

Nos autres articles :

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi - le guide complet  LinkedIn, une plateforme qui n’est plus à présenter dans le monde professionnel ! Il permet à ses utilisateurs d’interagir entre eux à tout moment. Mais alors, qu’est-ce qui le différencie de Facebook, de X ou...

Voir plus
Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement ? Vous voulez vous démarquer de la concurrence et faire prospérer votre entreprise ? Vous pouvez diversifier vos offres et conquérir de nouveaux marchés ou augmenter votre production et renforcer votre position sur le marché actuel,...

Voir plus
Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi - le guide complet  LinkedIn, une plateforme qui n’est plus à présenter dans le monde professionnel ! Il permet à ses utilisateurs d’interagir entre eux à tout moment. Mais alors, qu’est-ce qui le différencie de Facebook, de X ou...

Voir plus
Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement ? Vous voulez vous démarquer de la concurrence et faire prospérer votre entreprise ? Vous pouvez diversifier vos offres et conquérir de nouveaux marchés ou augmenter votre production et renforcer votre position sur le marché actuel,...

Voir plus