Chargé de recrutement – Fiche métier

8 Déc 2023 | blog, Recrutement-blog

Temps de lecture : 7 minutes

Chargé de recrutement – Fiche métier

Cherchez-vous un métier intéressant et prometteur pour votre future reconversion ? Êtes-vous un bachelier en quête d’une bonne filière pour poursuivre ses études ? Le Chargé de recrutement est l’option parfaite. Expert en recrutement, il joue un rôle clé dans la politique RH. En fait, sa mission est de trouver les profils qui correspondent aux besoins de l’entreprise. Néanmoins, pour être un bon recruteur, il doit, lui aussi, posséder les compétences nécessaires. Mais lesquelles ? Et quels sont les avantages du métier recruteur, les missions, les perspectives d’évolution ?… On vous explique tout !

La définition du métier de Chargé de recrutement

Le Chargé de recrutement est la personne qui déniche les futurs talents des différents départements d’une entreprise. Vous le connaissez peut-être sous le nom de Responsable de recrutement ou encore recruteur tout simplement…

Pour faire simple, le recruteur est celui qui assure l’application de la stratégie de recrutement élaborée par sa hiérarchie. Toutefois, il peut aussi travailler en indépendant (externe à l’entreprise). Dans ce cas-là, il prend le nom de Consultant en recrutement ou de recruteur indépendant.

Salarié ou indépendant, son rôle ne change pas. Il définit les postes à pourvoir et recherche les bons profils. Il veille à ce que chaque candidat sélectionné soit en parfaite adéquation avec les attentes de l’entreprise.

En somme, le Chargé de recrutement pilote le processus de recrutement sur l’ensemble de ses phases, du sourcing à la sélection jusqu’à l’intégration.

Le diplôme à obtenir et la formation à suivre

Vous voulez savoir comment devenir recruteur ? Selon Ouest-France Emploi, l’accès au métier chargé de recrutement peut se faire par le biais d’un parcours de niveau bac +3, avec une spécialisation en Ressources Humaines, en gestion d’entreprise, en psychologie ou en sociologie… Toutefois, notez bien qu’une formation RH ne suffit pas pour être un bon recruteur sur le terrain. Donc, il convient de suivre une formation recruteur.

D’après Ouest-France Emploi et Le Parisien, certaines entreprises privilégient les profils ayant un bac +5, autrement dit un master en RH ou en psychologie du travail… D’autres penchent pour les profils diplômés dans une école de commerce ou un institut d’études politiques (IEP).

 Vous êtes déjà spécialisé dans un autre domaine, mais vous voulez suivre une formation chargé de recrutement ? Il va falloir intégrer un organisme de formation recrutement afin de vous former au métier. Chez Phénix Concilium, nous assurons une formation recrutement efficace à tous ceux qui souhaitent devenir recruteurs, peu importe leur parcours.

Les missions

La principale mission d’un chargé de recrutement consiste à rechercher les profils adaptés aux besoins de son entreprise. Mais les choses ne sont pas aussi simples. En effet, pour trouver ces perles rares, le recruteur doit s’occuper de plusieurs tâches. Ainsi, la fiche de poste d’un chargé de recrutement peut contenir les missions suivantes :

  • Définir les postes et les profils recherchés avec l’aide du responsable RH et du service opérationnel concerné, parfois directement avec le chef d’entreprise pour les entreprises qui n’ont pas de département RH.

  • Proposer une bonne stratégie de recrutement pour trouver rapidement des candidats qualifiés.

  • Rédiger la fiche de poste et l’offre d’emploi. Cette dernière, il faut la publier en respectant l’image de marque de l’entreprise. Le recruteur dispose de différents moyens de publication : dans la presse, sur les réseaux sociaux, sur les plateformes de recrutement en ligne comme APEC, Welcome to the Jungle ou encore Indeed…

  • Réceptionner et analyser toutes les candidatures, en faire le tri et procéder à la sélection des CV adaptés au poste à pourvoir.

  • Créer et mettre en place une série d’épreuves en vue d’assurer une sélection efficace : tests chronométrés, questionnaires, appels téléphoniques… 

  • Mener les entretiens d’embauche avec minutie afin de détecter les candidats à même d’accomplir les fonctions du poste et de faire prospérer l’entreprise.

  • Finaliser la sélection du candidat retenu, puis assurer sa bonne intégration au sein de son nouveau poste, de son équipe et de l’entreprise.

  • Participer à des salons et forums de l’emploi pour représenter l’entreprise et rencontrer des candidats potentiels…

Les avantages du métier

Pourquoi devenir recruteur, dites-vous ? Parce que travailler dans le recrutement offre un grand nombre d’avantages :

  • Le Chargé de recrutement occupe un poste stratégique dans l’entreprise, peu importe le secteur d’activité de celle-ci.

  • En plus d’une rémunération attractive, ce métier bénéficie d’importantes perspectives d’évolution professionnelle, que ce soit dans le domaine du RH ou non, en restant salarié ou en devenant indépendant… Nous aurons l’occasion de développer cette partie dans les prochains paragraphes.

  • Vous avez là un travail qui place l’humain au cœur des missions. Du coup, il génère des interactions et des rencontres, permettant au recruteur de constituer son vivier de talents pour les futures embauches et d’élargir son réseau…

Les compétences qu’il faut avoir

Voulez-vous connaître les compétences du chargé de recrutement ? On vous les scinde en deux pour une meilleure compréhension :

 

1. Les hard skills

Pour mener à bien toutes ses missions, le Chargé de recrutement doit se doter des compétences techniques que voici :

  • Bien connaître le fonctionnement de l’entreprise afin de répondre à ses besoins.
  • Maîtriser les techniques de recrutement, surtout celles de l’entretien d’embauche.
  • Accompagner le développement des talents et de l’entreprise elle-même.
  • S’informer sur les tendances RH actuelles et sur les évolutions du marché du travail.
  • Avoir des bases en anglais est un plus, car cela permet d’évaluer les connaissances linguistiques des postulants, utiles à certains postes…

Maintenant, vous comprenez mieux l’importance de suivre une formation pour devenir recruteur, n’est-ce pas ?

2. Les soft skills

Faisons un tour du côté des soft skills du recruteur, car oui, les hard skills ne suffisent pas pour devenir chargé de recrutement. Ainsi, un bon recruteur doit avoir un excellent sens de l’observation et faire preuve d’écoute pour pouvoir repérer les bons profils lors des entretiens d’embauche. Il doit également être impartial et ne favoriser aucun postulant.

Quoi d’autres ? La rigueur, le sens de l’organisation, l’esprit d’analyse, la capacité d’adaptation, l’empathie, un bon sens relationnel/communicationnel… Voilà quelques-unes des compétences non techniques qu’un recruteur professionnel doit avoir.

Le salaire d’un Chargé de recrutement

Le salaire chargé de recrutement fait partie des grands avantages de ce métier. D’ailleurs, le recruteur profite d’une rémunération très attractive :

  • Pour le salarié : selon Ouest-France Emploi, le salaire chargé de recrutement débutant s’élève de 1.550 à 2.000 euros net par mois, soit entre 24.000 et 30.000 euros brut par an, en dehors des primes de performance. Avec de l’expérience, le salaire mensuel du recruteur atteint 2.300 euros net en moyenne.
  • Pour le recruteur indépendant : un débutant gagne environ 2.900 euros brut par mois, soit un revenu annuel brut de 35.000 euros, selon Le Figaro. Après, tout dépend de l’expérience.

Les évolutions possibles

Le saviez-vous ? Le Chargé de recrutement dispose de plusieurs perspectives d’évolutions. En gagnant en compétences, il a la possibilité de devenir assistant RH, responsable de développement RH, puis Directeur des Ressources Humaines à terme…

Rien ne l’empêche non plus de se mettre à son compte ou carrément de se reconvertir dans un domaine autre que le RH : Responsable des relations sociales, Responsable de la mobilité internationale, Chargé de la qualité de vie au travail… Cliquez ici pour voir plus d’exemples.

La spécificité du recruteur indépendant

En tant que recruteur salarié, vous rêvez d’autonomie et de liberté ? La solution est toute trouvée : devenir recruteur indépendant ! Comme ça, vous travaillerez pour votre propre compte et choisirez vous-même vos missions. Néanmoins, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle en recrutement si vous voulez acquérir les compétences d’un recruteur. Vous disposez d’une multitude d’options : formation recrutement à distance, formation en présentiel, formation courte recruteur, e-learning… Tout dépend de vos besoins.

En tout cas, vous serez un professionnel autonome du recrutement qui offre ses services à différentes entreprises. Pourtant, vous ne serez lié à aucune d’elles. Vous profitez donc d’une certaine flexibilité dans l’accomplissement de vos missions par rapport à un recruteur salarié, tout en gagnant plus d’argent. Il suffit de respecter les délais et les besoins de vos clients pour vous bâtir une bonne réputation.

Un autre avantage de devenir consultant en recrutement : vous avez différents statuts au choix (portage salarial, entreprise individuelle, SASU, EURL…). Si cet élément est bien choisi, il vous évitera de vous encombrer de la gestion administrative et financière de votre activité. Alors, informez-vous sur chaque forme juridique avant de vous décider. N’hésitez pas à solliciter un professionnel pour trouver la meilleure option !

Pour vous aider à mieux cerner les spécificités du Consultant en recrutement, voici sa fiche métier :

Maintenant, vous savez pratiquement tout sur le Chargé de recrutement. Salarié ou indépendant, il joue un rôle clé puisque c’est à lui de trouver les collaborateurs qui assurent le succès et la pérennité de l’entreprise. Pour exercer ce métier prometteur, formez-vous avec Phénix Concilium, votre partenaire stratégique en recrutement !

En conclusion, Phénix Concilium incarne la quintessence de l’expertise en recrutement, en harmonisant parfaitement les besoins des entreprises avec les talents des candidats. Que vous soyez à la recherche d’une nouvelle opportunité en tant que chargé de recrutement, ou que vous envisagiez d’apporter votre expertise en tant que consultant indépendant, Phénix Concilium est votre allié stratégique. Nous vous invitons à explorer cette voie enrichissante et à participer activement au succès et à l’évolution des entreprises. Pour plus d’informations et pour rejoindre notre équipe dynamique, cliquez ici et entamez votre parcours avec Phénix Concilium. Votre futur en tant que professionnel du recrutement commence maintenant.

Nos autres articles :

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi - le guide complet  LinkedIn, une plateforme qui n’est plus à présenter dans le monde professionnel ! Il permet à ses utilisateurs d’interagir entre eux à tout moment. Mais alors, qu’est-ce qui le différencie de Facebook, de X ou...

Voir plus
Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement ? Vous voulez vous démarquer de la concurrence et faire prospérer votre entreprise ? Vous pouvez diversifier vos offres et conquérir de nouveaux marchés ou augmenter votre production et renforcer votre position sur le marché actuel,...

Voir plus
Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi

Recruter sur LinkedIn : mode d’emploi - le guide complet  LinkedIn, une plateforme qui n’est plus à présenter dans le monde professionnel ! Il permet à ses utilisateurs d’interagir entre eux à tout moment. Mais alors, qu’est-ce qui le différencie de Facebook, de X ou...

Voir plus
Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement

Quel est le coût d’un recrutement ? Vous voulez vous démarquer de la concurrence et faire prospérer votre entreprise ? Vous pouvez diversifier vos offres et conquérir de nouveaux marchés ou augmenter votre production et renforcer votre position sur le marché actuel,...

Voir plus